LES COMEDIENS

Carine Moura (fondatrice et comédienne)

Faire du théatre.. oui ! mais pourquoi?
Pour être quelqun d'autre?
Pour pouvoir dire ce que l'on n'ose pas à son voisin? à son conjoint ? à ses amis ?
Pour pouvoir dire ce qui est interdit? ce qui n'est pas convenable?
C'est vrai, il y a certainement tout cela dans le théatre. Mais ce que je retiens principalement après quelques tours de Carrousel, c'est que le théatre c'est oser être soi-même. Alors osons...

Laurent Petito (fondateur et comédien)

Et oui le seul homme de la troupe c est moi, un coq dans la basse cour. Voilà l unique raison de faire du théâtre. Durant les ateliers nous faisont des exercices: de corps à corps, touché, proximité, modelage du corps humain, et tout ça toujours deux par deux (un homme une femme). C'est bon les mecs convaincus?.......on vous attend.

Véronique Von Niederhausern (secrétaire et comédienne)

J'avais jamais imaginé faire du théâtre. Et voilà un beau jour mon prince charmant est venu me chercher, j'ai commencé, j'y suis, j'y reste. j'appuie sur "J'AIME" pour le théâtre.
Merci à tous de me faire partager cette belle aventure......

Nicolas Bertschy (comédien)

Nicolas… celui-là il n'est pas grand. Tant mieux, comme ça il peut jouer les rôles dont personne ne veut (petit nerveux, petit méchant, petit raté, petit c… enfin tout quoi).Travail en horaires irréguliers donc cela veut dire patience et compréhension de la part des autres comédiens de la troupe, jusqu'à présent ça marche nickel. Un peu de sport aussi pour les loisirs (sport de raquettes surtout).Mon histoire théâtrale commence en 2008 dans une troupe en campagne vaudoise. Malheureusement la troupe ne me survivra pas et je descends en ville rejoindre le Carrousel en 2011. Mes rôles ont été assez différents les uns des autres : père de famille nombreuse pour ma première pièce, présentateur et interprétation d'un sketch de Palmade (le scrabble) pour le second et rôle de metteur en scène qui se met à chanter pour le troisième spectacle pour finir avec un gars qui n'y arrive vraiment pas avec les filles pour le dernier.Le Carrousel est un véritable bonheur, mais il faut toujours être d'accord avec le président : TOUJOURS!!! Lolo président à VIE!!!

Anouk Guirao (comédienne)

Anouk

Le théâtre, c’est la vie et j’aime la vie. Profitez de chaque jour et se dire que demain est encore loin… Profitez de ma famille, de mes amis et profitez de faire des choses pour moi, qui me font du bien. Le théâtre est une de ces choses qui me permet d’être bien, sereine et de me vider la tête en laissant de côté le négatif.

Pour moi, le théâtre, c’est aussi comme une bonne plaque de chocolat. Lorsqu’on commence à en goûter, ne serait-ce qu’un petit carré, on finit par y revenir et à manger toute la plaque… Etant une grande gourmande, je trouve que cette métaphore me correspond assez bien. De nature bavarde et extravertie, j’ai commencé à faire du théâtre depuis l’école primaire. Je devais avoir 10 ans. Ensuite, je n’ai plus cessé de jouer jusqu’à la fin de mes études. Après cela, j’ai pu faire partie de différents groupes théâtraux entre Céligny, Prangins et Crans dans la troupe du théâtre du 1er Avril où j’y suis restée une dizaine d’années.

Quel plaisir de pouvoir grimper sur les planches, de se mettre dans le rôle de quelqu’un qu’on ne sera jamais dans la vraie vie, de pouvoir jouer différents styles en passant du classique au moderne.

Et, j’ai eu la chance de croiser le chemin d’une troupe extra, remplie d’un petit groupe de gens aux personnalités drôles, intéressantes, décalées, attachantes et motivées par un chouette projet commun. Ensembles dans le respect, le sourire et l’envie de partager le plaisir du théâtre. Merci le Carrousel.

Elisabeth Ottiger (comédienne)

Photo elisa

Moi, faire du théâtre jamais ! Pourtant, j’ai pas mal œuvré - pas en tant que comédienne - mais au sein du comité de Château-en-Scène pour mettre sur pied des spectacles de grande envergure. Les frissons avant de lancer la première et les larmes de bonheur à la fin du spectacle ont été à chaque fois des moments forts que je n’oublierai jamais.

Après avoir lu le message de Laurent afin de rejoindre son groupe théâtral « Le Carrousel », le tiraillement interne a commencé :

OUI … un nouveau défi, une sorte de formation, un équilibre entre vie professionnelle et vie privée, des nouvelles rencontres ……..

NON … tu n’arriverais jamais, pas assez de prestance, trop d’accent pour jouer ……

le tiraillement a vite cessé afin de donner une place à la chance et à la curiosité. De ce fait, j’ai accepté avec beaucoup de plaisir et une grande appréhension la proposition de Laurent……….et aujourd’hui je vis l’aventure à 200km/h !

Bernard Schwendimann (comédien)

Bs

Ah, faire du théâtre !... Ce désir existe en moi depuis ma plus tendre enfance. Il m’aura fallu attendre : ma retraite puis quelques années de cours avant de faire véritablement mes premiers pas sur les planches.

Toujours curieux, j’ai joué avec trois troupes pour y découvrir des sensibilités et des styles différents. Suis-je tombé du ciel ou sorti tel un diable de sa boîte sur la scène du Carrousel ? À vue, ma première apparition fut aussi courte qu’inopinée et ce tout petit « moment de gloire » savamment arrangé par la metteure en scène m’a nourri… au point que désormais je désire rester au sein de la troupe.

Edgar Bertinotti (comédien)

Photo edgar 1

Mon premier pas dans le monde du théâtre, qui m’était jusqu’ alors inconnu, fût de participer en 2005 à l’organisation (membre du comité, décors, infrastructure, ...) du spectacle « le Gros poisson du lac » dans le décor naturel du port de Coppet.

S’en est suivi trois autres grands projets, toujours à Coppet, que j’ai pu vivre en tant que comédien et aussi en tant que membre au sein du comité de l’association « Château en Scène ».

En parallèle, j’ai également eu la chance de monter sur les planches grâce au « Théâtre du 1er Avril » de Crans.

Pour moi, le théâtre est une excellente occasion de s’amuser, de rire mais également, de stresser, de surmonter son trac, d’éprouver une certaine fierté à présenter tout le travail que l’on a fait pendant de longs mois. C’est du direct, on est sur un fil, bref une adrénaline plus que positive.

Aujourd’hui, j’ai la joie de participer à une nouvelle aventure avec la troupe « Le Carrousel » dont je remercie toute l’équipe pour son super accueil. Que du bonheur.